Parcours Permanent

photo intro

au delà des
horizons

Ancré sur les bords des bassins à flot à Bordeaux, le Musée Mer Marine avance la silhouette de sa proue dans un ancien quartier ouvrier en bord de Garonne au coeur de l’histoire maritime de cette ville qui fut, au 19e siècle, l’un des plus grands ports d’Europe. Il se nomme musée,

parce qu’il abrite des collections d’une grande variété et porte des ambitions de conservation et de transmission de ce patrimoine historique ; il se veut également lieu d’échanges et de contemplation dans un exceptionnel ensemble de salles d’exposition, qui offre la part belle à l’art de toutes les époques.

L’art se retrouve aussi bien dans les formes de la construction navale que dans l’imaginaire et la vie quotidienne des marins.

Riche de milliers d’objets de marine (maquettes et bateaux grandeur nature, instruments de navigation, cartes et atlas) et œuvres d’art, la collection du Musée Mer Marine couvre plusieurs millénaires d’histoire de la navigation, et évoque l’immense épopée des océans, depuis les temps géologiques jusqu’aux préoccupations environnementales du 21e siècle. Avec l’appui d’historiens, d’océanographes et d’artistes contemporains, ce patrimoine a été mis au service d’une narration pluridisciplinaire inédite, mêlant les dynamiques militaires, scientifiques, religieuses, artistiques ou encore sportives qui caractérisent l’univers maritime.

 

Une scénographie moderne et épurée offre à la contemplation des objets de collection rares, parfois monumentaux, officiant comme témoins vivants de l’histoire, ainsi que des œuvres d’art porteuses de messages universels sur la protection du patrimoine marin.

photo intro

RDC ET 1ER ÉTAGE

UN MUSÉE D’ART ET D’HISTOIRE DE LA NAVIGATION

Dès lors que l’être humain s’y est aventuré, la mer est devenue le vecteur de ses histoires. Terrain d’exploration, elle a porté ses désirs de conquête, ses défis techniques et sa soif de savoir. Sujet de fantasmes et de superstitions, elle s’est peuplée de divinités et de monstres fabuleux. Réseau de transport, elle a permis les échanges entre les civilisations, le commerce et le mélange des cultures. Mère nourricière, elle s’est essoufflée dans une exploitation à grande échelle qui menace désormais l’avenir de l’humanité.



Sur près de 5000 m2 de salles d’exposition, le Musée Mer Marine retrace une histoire universelle de la navigation de la Préhistoire à nos jours, en évoquant les épopées militaires qui ont changé le cours de l’histoire, les expéditions qui ont servi à compléter les cartes et les encyclopédies, les prouesses techniques qui ont permis la construction de navires toujours plus efficaces ou plus luxueux dans leurs équipements.



À cette narration s’associe l’art contemporain de chaque époque, de la sculpture à la peinture, en passant par la photographie et le maquettisme. Car au-delà des grandes batailles navales et des progrès techniques, l’aventure humaine sur la mer est une histoire de l’art et des cultures : à travers les objets que les marins ont ramené de leurs voyages, que les artistes ont copié, que les amateurs ont accumulé dans leurs cabinets de curiosités ; à travers les décors déployés sur les navires de tous temps pour des raisons esthétiques, religieuses ou encore politiques ; à travers les rapports compilés par les grands explorateurs dans des atlas, des dessins scientifiques ou des travaux photographiques ; à travers l’artisanat développé par les marins du monde entier, qui ont associé un véritable savoir-faire artistique à leur connaissance de la navigation et des océans ; à travers les oeuvres simplement inspirées des beautés de la mer, des représentations qui l’entourent et du désir de la préserver. Ces témoins visuels et esthétiques de la mentalité et de l’imaginaire d’une époque jalonnent le parcours historique du Musée Mer Marine.

image
image

2ÈME ÉTAGE

UN MUSÉE DE LA
DÉCOUVERTE DES OCÉANS

Découvrir le monde depuis l’océan !


Cette dernière partie du parcours permanent repose sur une confrontation systématique entre art et science. Le visiteur y découvre l’évolution des océans depuis leur formation jusqu’à nos jours, il est amené à replacer sa propre existence dans l’immense histoire de l’univers marin, de sa faune et de sa flore, aujourd’hui menacés par l’activité humaine.



Entre espèces disparues et espèces menacées d’extinction, il découvre la beauté et la fragilité de l’écosystème marin, et se voit également proposer des solutions pour sa préservation. Les réalisations d’artistes contemporains sensibles à la cause des océans animent ce parcours océanographique et offrent une lecture immédiate et complémentaire du discours scientifique.

image

2ÈME ÉTAGE

LES YEUX DANS LE BLEU

Du 24 septembre au 21 novembre 2020, découvrez l’exposition de photographies Rodolphe GUIGNARD « Les Yeux Dans Le Bleu » en partenariat avec l’association « Spero Mare » créée par Estelle LEFEBURE & Géraldine PARODI.


Né en 1979, Rodolphe est fasciné par le monde sous-marin depuis l’enfance. Alors qu’il souhaitait devenir océanologue, le hasard l’a orienté vers l’univers de la télévision. Mais sa passion, elle, est restée intacte.


Plongeur depuis plus de 20 ans, son goût du voyage est devenu au fil du temps une véritable philosophie de vie. Amoureux des rencontres atypiques, curieux et toujours à la recherche de nouvelles sensations, chaque destination lui permet de se mesurer à de nouveaux dé s et d’en rapporter les plus belles images.
Photographe autoditacte depuis 10 ans, il appréhende la photo comme un art instinctif. Dans l’ouvrage « Immersions » publié en 2018 aux éditions Charles Moreau, il partage sa passion avec le grand public et cherche à transmettre le plus justement possible son ressenti aux lecteurs.


Dans « Les Yeux dans le Bleu », Rodolphe Guignard présentera ses oeuvres issues de voyages à travers le monde pour la première fois au Musée Mer Marine de Bordeaux.


De l’Egypte, à Zanzibar, en passant par la Papouasie Occidentale, il a recueilli des images à couper le souffle. Pas de mise en scène, des réglages simples, il laisse la nature exprimer sa magie.


Créée en 2019 par Estelle Lefébure et Géraldine Parodi, « Spero Mare » est une association à but non lucratif dont le principal objectif est la protection et la sauvegarde de la faune et de la ore sous-marines par des actions concrètes de sensibilisation.


Mannequin, actrice et fondatrice de la méthode ORAHE,
Estelle Lefébure est une grande passionnée de la nature et de la mer, son élément de prédilection. Elle a à coeur depuis toujours de la préserver et de la sauvegarder et déploie toute son énergie et ses connaissances au service de la sensibilisation, la protection et la prévention du monde marin.


Géraldine Parodi a fait de sa passion de la mer son métier. Plongeuse archéologue, scaphandrière, inspectrice de travaux sous-marins et conférencière, elle met son savoir et son expertise au service des fonds marins.

image
image
image

SALLE D’EXPOSITION TEMPORAIRE ET AUDITORIUM

UN MUSÉE D’ART ET DE TRANSMISSION DES SAVOIRS ET DES EXPÉRIENCES

Outre ses deux thématiques « matricielles » que sont la mer et la marine, le MMM revendique une relation privilégiée à l’art, et souhaite se positionner comme lieu d’accueil pour les grands événements culturels de notre temps. Un espace d’exposition temporaire de 600 m2, associé à un auditorium de 300 places, sert donc de réceptacle à des manifestations itinérantes qui revendiquent un lien fort avec l’actualité et avec les temps forts du monde de la culture.


Après son exposition inaugurale consacrée aux deux photographes stars de National Geographic sur le monde marin, le Musée Mer Marine a présenté une importante rétrospective de l’oeuvre du dessinateur Jean-Jacques Sempé dans le cadre des 60 ans du Petit Nicolas. À l’occasion du 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, c’est une exposition dédiée aux incroyables inventions du génie italien qui a investi l’espace d’exposition temporaire du Musée Mer Marine.


En lien avec ces différents événements culturels, et notamment par le biais de l’Association des Amis du Musée Mer Marine, l’auditorium du musée propose une riche programmation de conférences, de projections de films et d’ateliers ouverts au public, qui se complètent parfois de petites expositions secondaires. Ces activités parallèles au parcours permanent du musée illustrent sa vocation à être un lieu de convergence et de transmission des savoirs, des initiatives et des expériences autour de la sauvegarde du patrimoine.

image
image