Goodbye Sempé !

After 127 days filled with emotion and wonderment, our exhibition "Sempé en liberté" has come to an end.


Vous avez été nombreux à venir découvrir et redécouvrir les oeuvres de l’illustrateur bordelais. Cette rétrospective sur la vie de l’artiste, de ses premiers coups de crayon à aujourd’hui vous transporte dans le monde de Jean-Jacques Sempé, sa vision du monde, de la société à travers le dessin. Accompagné d’anecdotes et d’accessoires, entrez dans l’intimité du dessinateur et devenez spectateur privilégié. 


Le saviez-vous : 

#1 — Lorsqu’il n’était encore que nourrisson, la mère de Jean-Jacques Sempé le présenta au concours du plus beau bébé de Bordeaux. Lui se désigne comme alors « un bibendum blanchâtre et adipeux, un gosse bien gros, alourdi dans du lait trop riche ». Contre toute attente, il gagne le concours et devient le plus beau bébé de Bordeaux ! Puis, retournement de situation, il est couvert de piqûres de puces et se voit destitué du titre de gagnant. Une première expérience peu banale. 

#2 — Jean-Jacques Sempé a dessiné sa première couverture pour le New Yorker en 1978. Quarante ans plus tard il est toujours présent à la une de l’hebdomadaire avec plus de 110 couvertures dessinées.



#3 — «J’ai été gâteux très jeune, en aimant des choses qui étaient déjà démodées : cela m’a donné de grandes joies dans la vie.»

#4 — Sempé a enchaîné les petits emplois (courtier en vin ou encore livreur à vélo) en arrivant sur Paris à 18 ans après avoir vécu toute son enfance à Bordeaux. 

#5 — AUTOPORTRAIT, Sempé par lui-même : Comme pour se moquer de lui-même, de ceux qui tentent de l’aider en lui soufflant de (mauvais) conseils et de ceux qui s’imaginent qu’il déniche ses idées dans la rue en observateur avisé, Sempé publie en 1963 dans le journal Elle et dans Paris-Match, une série de dessins qui racontent la triste condition du dessinateur d’humour. 


Alors pour ceux qui n’ont pas encore pu venir et ou ceux qui souhaites revoir l’exposition une dernière fois; il ne vous reste plus que 4 jours pour nous rejoindre au MMM pour en profiter ! 


Pensez à réserver ici !