Conférence : Le port de Bordeaux aux XVIIIe-XIXe siècles

"Le port de Bordeaux aux XVIIIe-XIXe siècles" par Jean-Pierre Poussou

 

Dès l’époque gallo-romaine, Bordeaux est un grand port d’estuaire ouvert sur l’Atlantique qui lui apporte sa richesse. Au XVIIIe siècle, il devient un des grands ports européens, car son trafic antillais vient s’ajouter à son négoce traditionnel du vin. Pour la première fois, de nombreux Bordelais participent directement au trafic maritime. Après le choc des années 1792- 1815, la remontée est lente, mais on oublie trop souvent que le port de la fin du XIXe siècle est beaucoup plus important que celui des années 1780.

Au début du XVIIIe siècle, Bordeaux est depuis fort longtemps un port important sur la façade atlantique du royaume de France, grâce surtout à ses exportations de vins. Au cours de ce même siècle, il connaît ce que l’on considère souvent comme son apogée puisqu’il devient un des plus importants ports européens. En effet, ajoutant à son trafic traditionnel un considérable commerce antillais, en augmentant également l’expédition des productions de son arrière-pays, son activité ne cesse de se développer au point que les Bordelais qui avaient été jusque- là bien davantage des commerçants que des marins, participent de plus en plus à son activité maritime. Cette remarquable position est perdue par suite des « guerres françaises » qui durent de 1793 à 1815 et de l’évolution du commerce maritime mondial. Celui de Bordeaux ne dépasse les chiffres antérieurs à la Révolution que sous la monarchie de juillet.

Mais la seconde moitié du XIXe siècle est marquée par une croissance très forte avec pour résultat que les chiffres du trafic portuaire de Bordeaux sont à la veille de la guerre de 1914 très largement supérieurs à ceux de la fin du XVIIIe siècle. Mais, en même temps, la nature de la flotte comme celle du trafic ont changés : de nouvelles structures portuaires sont mises en place qui s’accompagnent d’importantes retombées industrielles.

 

17h30 – Tarif 5€ – Gratuit pour les Amis du MMM