Samedi 10 décembre 10/12 16h

Le port de la Lune : visions de peintres
« Le port de la Lune : visions de peintres », rencontre avec Jacques SARGOS, historien et expert en art, à l’occasion de la parution de son dernier ouvrage.
Pourquoi le port de Bordeaux, depuis les temps les plus anciens, est-il appelé le port de la lune ? Pourquoi un croissant de lune figure-t-il dans les armoiries médiévales de la cité ?
Tarif 5 euros (gratuit pour les Amis du MMM), réservation conseillée

Nefs qui partaient chargées de vin claret pour l’Angleterre. Morutiers qui, dès le XVIe siècle, allaient pêcher à Terre- Neuve. Commerce colonial avec les Antilles. Naissance aux Chartrons d’un entrepôt mondial des vins. Trois-mâts franchissant le Cap-Horn ou le Cap de Bonne-Espérance pour tracer les nouvelles routes de la richesse. Épopée des paquebots transatlantiques. Le port est doté d’une histoire fascinante qui se situe au cœur même de l’identité bordelaise.

Depuis la Renaissance, de nombreuses images en témoignent. Des gravures, des desseins, des peintures montrent ce que fut la ville quand des vaisseaux emplissaient sa rade et y dressaient une forêt de mâts.

Des artistes ont illustré l’effervescence des quais alors que s’y bousculaient les gabares et les chars à bœufs, les marins et les portefaix, les tonneliers et les rouleurs de barriques. Des tableaux reconstituent une Garonne disparue où l’irruption de la vapeur n’empêcha pas un dernier âge d’or des voiliers. Jacques Sargos présente ici son dernier ouvrage, Bordeaux au temps du « port de la lune », qui rassemble une importante sélection d’œuvres, accompagnées d’une longue introduction historique.

Samedi 10 décembre 10/12
16h

Le port de la Lune : visions de peintres

« Le port de la Lune : visions de peintres », rencontre avec Jacques SARGOS, historien et expert en art, à l’occasion de la parution de son dernier ouvrage.